L’ECOLE DE PERIGNAC

Notre école alternative, basée sur les pédagogies actives de Maria Montessori et Célestin Freinet, s’inspire de l’«Ecole du 3ème Type» de Bernard Collot, en mettant l’accent sur l’écologie, la citoyenneté, le savoir-être, et souhaite ainsi avant tout être ouverte sur la vie !

Elle accueille les enfants de tous horizons, de 3 à 11 ans, répartis sur deux niveaux (3/6 ans et 6/11 ans) dans deux grandes classes lumineuses, un dortoir, une salle d’art et une cantine, une cour fermée et un préau, au-delà duquel s’ouvre un pré arboré de 1200 m2, avec un potager en permaculture. C’est ce mélange des âges, associé aux pédagogies actives de Maria Montessori et Célestin Freinet, portées par deux éducatrices formées, qui favorise l’épanouissement individuel et collectif des enfants.

Pour cela, nous mettons en place des ambiances de travail avec des âges mélangés, source d’apprentissage, d’échanges, de coopération, de responsabilisation et de créativité. Le point de départ de chaque apprentissage est le désir de l’enfant. Ses centres d’intérêt, ses expériences, ses rencontres ou questionnements guident l’éducateur dans ses propositions pédagogiques. Des matériels didactiques très spécifiques, celui élaboré par Maria Montessori comme celui de Célestin Freinet, sont présentés aux enfants en fonction du stade d’apprentissage où ils en sont. L’environnement joue un rôle primordial : à l’intérieur comme à l’extérieur, la liberté de mouvement est privilégiée, les classes sont aménagées pour que les enfants puissent être autonomes et en sécurité. 

Après 3 ans d’existence, un des principaux défis de l’école de Pérignac est de trouver l’équilibre entre le respect de l’individu et la vie en collectivité́Nous proposons ici un projet tourné vers la recherche de l’écosystème le plus adapté, pour que ces deux notions souvent opposées deviennent complémentaires, et ainsi créer un cercle vertueux, où l’individu se nourrit du collectif et le collectif s’inspire des différences de chacun.e.

L’éducation doit, en réalité, se centrer sur la relation du sujet au monde des humains qui l’accueille. Sa fonction est de lui permettre de se construire lui-même en tant que “sujet dans le monde”, héritier d’une histoire dont il perçoit les enjeux, capable de comprendre le présent et d’inventer l’avenir.” Philippe Meirieu

Le Groupe / Les Groupes

Notre connaissance sur la dynamique de groupe et la volonté de travailler sur le vivre ensemble nous ont conduit à fonctionner en « petit groupe/grand groupe ».
Le grand groupe c’est tous les enfants et les adultes encadrant.e.s. Même si le rythme de chaque enfant est différent, il y a de fortes similitudes pour des enfants du même âge. C’est pourquoi nous organisons l’école avec des groupes d’âge de référence : les enfants de 3 à 6 ans dans le groupe Ipomée et les enfants de 7 à 11 ans dans le groupe HelleboreChacun des groupes a un.e éducateur.trice référent qui organise l’espace de référence, les niveaux d’autonomie dans les apprentissages, assure le suivi. Les outils sont élaborés en lien avec le socle commun et plus précisément les cycles d’apprentissages.
Les groupes sont constitués par l’ensemble de l’équipe et sont fait en fonction de l’âge de l’enfant, son niveau d’autonomie, son niveau de lecture, ses relations sociales. Un.e éducateur.trice ne peut pas être référent.e de plus de 15 enfants afin de garantir une proposition et un suivi de qualité. Le grand groupe se retrouve le matin pour l’ouverture de la journée et le soir pour la fermeture. Le conseil se fait également en grand groupe. Lors des temps de l’après-midi, les groupes se constituent par projet.

Les aménagements

Les aménagements sont en lien avec le projet que nous défendons. Ils sont importants pour permettre à notre fonctionnement de vivre.
Chaque groupe a un espace de référence, il y retrouve ses affaires et des ateliers adaptés à sa tranche d’âge. Ce territoire délimité par l’adulte est essentiel pour que vive le groupe, c’est un espace social de production qui vient en aide au développement de chacun des enfants et permet de déployer leur créativité à des rythmes différents. Dans cet espace peuvent se mener en parallèle des activités diverses, organisées par zone, appelées souvent « coin ».
Ainsi dans l’espace de référence du groupe Hellébore, on retrouve un coin « électricité », un coin « bricolage ». Ces coins ont des règles souvent induites par leur aménagement (dans le coin électricité il n’y a que deux places, il n’y a que deux chaises) et permettent à l’enfant d’être autonome dans ses apprentissages. Une démarche peut être proposée.
Il y a un espace commun, la Prairie, qui est le lieu de regroupement des deux groupes, pour se retrouver et favoriser le tutorat et la coopération dans les apprentissages. En plus du « coin regroupement » on y trouve ateliers langage et mathématiques.

Les extérieurs s’aménagent également. Des propositions diverses sont faites dans le pré. Nous serons attentif.ve.s à respecter les éléments naturels du lieu. Nous avons choisi de ne pas permettre aux enfants de monter aux arbres dans le pré par respect pour ceux-ci. Cette activité sera possible lors de sorties en forêt.
Les aménagements prennent en compte la sécurité dans les activités. Les règles de sécurité sont pensées et faites en fonction du groupe et des observations des adultes. Nous favorisons les petits groupes pour permettre aux enfants d’expérimenter et assurer une sécurité affective. L’évolution de la collectivité, de son organisation, de ses activités peut inviter à modifier à nouveau la disposition et la répartition des espaces. Ils doivent permettent aux enfants de comprendre le fonctionnement, que les règles du lieu soient induites, qu’ils soient autonomes.

3 réflexions au sujet de « L’ECOLE DE PERIGNAC »

  1. portal

    bonjour,
    j’ai un petit garçon qui auras 6 ans au mois de Mai 2017 donc une rentrée scolaire en école primaire au mois de sept.
    J’aimerais beaucoup qu’il intègre votre école.
    Est ce que vous aurez de la place dans l espace 6/11?
    Merci pour ce que vous faites, à bientôt!

  2. Fanny Lelièvre Auteur de l’article

    Bonjour,
    Oui nous aurons certainement de la place pour votre fils de 6 ans à la rentrée de septembre, avec plaisir ! 🙂 Je vous encourage à ne pas tarder au moment des inscriptions, qui devraient être ouvertes en avril. Restez bien informée via le site ou Facebook ou n’hésitez pas à nous envoyer un mail !
    A bientôt et merci pour vos encouragements !

Laisser un commentaire